Mouvements actifs

Ces mouvements actifs volontaires sont à pratiquer tant que l'évolution de la maladie le permet, de façon à maintenir la vie courante la plus autonome possible.

Bénéfices à attendre : l'amélioration des gestes quotidiens et le maintien de l'autonomie.

Précautions à prendre : éviter un exercice musculaire trop important, qui entraînerait inévitablement une trop grande fatigue. Cette fatigue peut se manifester par des tremblements et des mouvements imprécis. Si ces signes apparaissaient, il conviendrait de s'arrêter aussitôt et de se reposer (assis ou allongé) aussi longtemps que nécessaire. Puis passer à d'autres exercices.

Mouvement actif : le droit antérieur

1—Le droit antérieur

Face antérieure de la cuisse ; fléchisseur de hanche et extenseur du genou donc utile pour la marche et la descente des escaliers.

Installation : couché sur le dos, jambes repliées, talons au sol.

Mouvement actif : le droit antérieur

Mouvement : en expirant, rapprocher les 2 genoux de la poitrine en décollant les pieds du sol, mais en laissant les épaules plaquées au sol. (Vous pouvez vous aider des mains en cas de fatigue.)
Puis reposer les pieds en inspirant, tout en gardant les jambes pliées.
Répéter le mouvement 10 fois.

Mouvement actif : le transversal

2—Le transversal
Un des muscles abdominaux ; utilisé pour respirer, dans la phase d'expiration.

Installation : à quatre pattes.

Mouvement actif : le transversal

Mouvement : inspirer par le nez en gonflant le ventre. Expirer, bouche bien ouverte, en creusant le ventre. 10 fois de suite.

Mouvement actif le triceps brachial et grand dorsal

3- Triceps brachial et grand dorsal

Le triceps va de l'épaule au coude, en passant par la face postérieure du bras. C'est un extenseur du coude. Le grand dorsal est l'un des muscles du dos, allant du bassin au bras. Le couple musculaire triceps brachial et grand dorsal sert à soulever le corps pour se redresser d'un fauteuil, marcher avec des cannes anglaises.

Mouvement actif : le triceps brachial et grand dorsal

Installation : assis dans un fauteuil, dos bien droit, en appui sur le dossier, les genoux fléchis, pieds au sol.

Mouvement : prendre appui sur les accoudoirs, coudes en arrière fléchis, mains à hauteur des hanches. Tendre les coudes en soufflant pour soulever les fesses comme pour se lever. On peut s'aider en prenant appui sur les jambes. Le buste peut se pencher en avant.

Se rasseoir en inspirant.
A répéter 5 ou 10 fois.

Taille de la police
-
+
Outils

Glossaire sur la scl�rose en plaques

Dernière modification
le 22 novembre 2018