Qu'est-ce que la SEP ?

Généralités

La SEP est une maladie chronique, dont il est difficile de prédire l'évolution.

Les signes et les symptômes de la maladie peuvent varier d'une personne à une autre et au fil du temps.

La SEP est une maladie inflammatoire chronique du système nerveux central.

Elle se traduit par une perte de myéline (gaines des fibres nerveuses) à certains endroits qui entrainent des lésions et cicatrices (sclérose) au niveau du cerveau et/ou de la mœlle épinière.

Ces lésions sont responsables des symptômes de la maladie et varient selon les zones touchées. Ainsi, les symptômes (ou signes cliniques) de la SEP peuvent comprendre des atteintes dites motrices (difficultés pour marcher ou mobiliser un membre) ou sensitives (sensation de peau cartonnée ou coulée d'eau froide).

L'apparition de ces symptômes peut faire partie d'une poussée. La récupération peut être plus ou moins complète (lorsqu'elle l'est, on parle de rémission). Les premiers symptômes sont fréquemment des troubles visuels mais la maladie peut également commencer par des troubles sensitifs ou moteurs.

Un dysfonctionnement immunitaire serait à l'origine de la destruction de la myéline. Mais tous les mécanismes ne sont pas encore totalement élucidés.

Epidémologie

La SEP dans le monde  

La répartition de la SEP n’est pas uniforme dans le monde.
Le nombre de patients atteints est d'autant plus élevé que le pays considéré est éloigné de l'équateur. Cela est vrai pour les 2 hémisphères.

Trois zones sont ainsi identifiées :

  • une zone appelée à haut risque (Canada, le nord de l'Ecosse ou la Scandinavie).
  • une zone de prévalence moyenne (sud de l'Europe, pourtour méditerranéen, sud des Etats-Unis et de l'Australie).
  • une zone de faible prévalence (l'Asie et l'Afrique).

Le risque qu'a un individu de développer une SEP est étroitement lié au lieu où il a passé les 15 premières années de sa vie. Il n'est pas modifié si l'individu migre après ses 15 ans. En revanche, s'il migre avant l'adolescence, il rejoint l'incidence de la région où il s'installe.

SEP dans le monde
Faible

Zone de faible prévalence
< 5 personnes atteintes pour 100 000 habitants

Forte

Zone de forte prévalence
> 30 personnes atteintes pour 100 000 habitants

Moyenne

Zone de moyenne prévalence
entre 5 et 30 personnes atteintes pour 100 000 habitants

Non connue

Non connue

Fig 1 : Répartition géographique de la SEP.
La SEP en France

L'âge de début de la SEP se situe entre 20 et 40 ans pour 70 % des patients. Dans 20 % des cas, la maladie apparaît après l'âge de 40 ans et dans 10 % des cas avant 20 ans.

Les femmes sont 2 fois plus touchées que les hommes, notamment avant 40 ans. Au-delà de cette limite, la répartition s'équilibre.

En France, entre 70 000 et 90 000 personnes seraient concernées par la SEP (100 pour 100 000 habitants).

Taille de la police
-
+
Outils

Glossaire sur la scl�rose en plaques

Dernière modification
le 22 novembre 2018